« Hommage à un grand ami de l’Algérie et des établissements universitaires et Centres de recherches algériens »

Notre ami Dimitri Lorentziadis s’est éteint le 02 avril 2021. Tous ceux qui l’ont connu gardent de lui l’image d’un grand homme, une vraie encyclopédie sur tous les plans (scientifique, historique, culturel, sportif, politique,…), très cultivé, très intelligent,  très généreux, très aimable et très serviable. Il a beaucoup aimé et aidé l’Algérie pour s’équiper et développer la recherche scientifique. Il a accompagné le laboratoire de Physique du solide de l’université de Constantine à acquérir la première Microsonde en Algérie en 1977; ce qui a permis le lancement de la première post-graduation dans cette université, la formation de nombreux enseignants-chercheurs et la prise en charge de plusieurs problèmes du secteur économique (notamment le complexe d’El Hadjar). Il a toujours répondu présent quand on avait besoin de lui. Il a eu l’occasion de visiter et d’apprécier notre école plusieurs fois. Nous lui restons toujours reconnaissants. Qu’il repose en paix.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*