Je veux d’abord rappeler que l’École Nationale Polytechnique de Constantine (ENPC), Créée par décret exécutif n° 11-400 du 3 Moharram 1433 correspondant au 28 novembre 2011, a ouvert officiellement ses portes pour recevoir ses premiers étudiants qui ont été admis au concours national d’entrée aux écoles supérieures, le 1er Septembre 2014. Après les inscriptions du 1er au 3 Septembre 2014 et les affectations dans les différentes spécialités le 04 Septembre 2014, les cours avaient officiellement débuté  le 7 Septembre 2014.

Nous entamons la sixième année après avoir formé trois promotions d’ingénieurs. Nous avons maintenant équipé tous les laboratoires de tous les départements et de toutes les années pour assurer les travaux pratiques plus que nécessaires à la formation d’un ingénieur praticien. Nous allons bientôt réceptionné les appareils scientifiques de pointe de la plateforme « Élaboration des matériaux et fabrication » qui vont permettre à nos élèves ingénieurs, à nos doctorants et à nos enseignant-chercheurs de réaliser des projets de fin d d’année (PFE), des thèses de doctorat et des projets de recherche originaux et de haut niveau scientifique, dès le mois de janvier 2020.

Je tiens aussi à rappeler que notre école assure des missions de formation supérieure et des missions de recherche scientifique et de développement technologique, dans le cadre du service public d’enseignement supérieur, conformément au décret de création des écoles supérieures hors université:

  • En matière de formation supérieure, l’école a pour missions fondamentales, dans ses domaines de vocation :

–        d’assurer la formation (théorique et pratique) de cadres hautement qualifiés,

–        d’initier les étudiants (futurs ingénieurs) aux méthodes de recherche et d’assurer la formation

par et pour la recherche,

–        de contribuer à la production et à la diffusion du savoir et des connaissances, à leur acquisition

et leur développement,

–        de participer à la formation continue.

  • En matière de formation doctorale

Depuis 2017 l’École assure une formation doctorale de haut niveau dans les spécialités suivantes :

 

Pour l’année 2017 :

Génie des procédés

Génie pharmaceutique :            3 étudiants

Génie de l’environnement :        3 étudiants

 

Génie des matériaux

Physique :                               4 étudiants

 

Pour l’année 2018 :

Génie Mécanique :

Énergétique :                            03 étudiants

Construction :                           03 étudiants

Matériaux :                               03 étudiants

 

Électronique, Électrotechnique et automatique :

Électrotechnique :                                03 étudiants

Automatique et Systèmes :                   03 étudiants

Automatique, informatique industrielle : 03 étudiants

 

  • En matière de recherche scientifique et de développement technologique, l’école a pour mission fondamentale dans ses domaines de vocation :

–        de contribuer à l’effort national de recherche scientifique et de développement technologique,

–        de promouvoir le développement des sciences et des techniques,

–        de participer au renforcement du potentiel technique national,

–        de valoriser les résultats de la recherche scientifique et de diffuser l’information scientifique

et technique,

–        de participer au sein de la communauté scientifique internationale à l’échange des

connaissances et à leur enrichissement.

Il est toujours bon de rappeler quelques extraits de l’intervention de l’ancien Ministre de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique lors du Forum Université-Entreprise organisé par l’USTHB : « Une des principales raisons ayant justifié la réforme du système d’enseignement supérieur est l’adaptation d’une partie des programmes et des contenus aux besoins du développement du pays »… « Je n’ai certainement pas besoin de réaffirmer l’importance donnée par les autorités publiques à la recherche scientifique et au développement technologique, ni même de rappeler la volonté du gouvernement de placer les sciences, la connaissance et les compétences pratiques et technologiques au cœur même de l’édification économique et sociale, tant la recherche et l’innovation sont des facteurs déterminants dans tout projet de développement répondant aux aspirations de la société pour le progrès et la prospérité ».

On a répertorié l’ensemble des grandes entreprises et des PME des secteurs industriels publics et privés de l’est algérien (et même au-delà) et recensé leurs besoins (surtout en ressources humaines). On a constaté, entre autres, l’émergence des pôles mécaniques, électriques (Électronique, Électrotechnique et Automatique), énergétiques, pharmaceutiques et matériaux (céramiques, aciers, alliages d’aluminium…), sans oublier les problèmes de pollution et de traitement des déchets de tout genre. C’est sur cette base, et après avoir réuni les conditions nécessaires (recrutement d’enseignants de haut niveau et de jeunes docteurs pour ces spécialités, commande de matériel de TP et de recherche nécessaire, réception et équipement des locaux pédagogiques,…), qu’on a proposé à notre ministère l’ouverture dès septembre 2014 de quatre départements dont les spécialités ont été récemment revues :

1-    Génie Mécanique : Options

1.1.         Construction et fabrication mécanique

1.2.         Énergétique

2-    Génie des Matériaux : Options

            Matériaux avancés

3-    Génie des Procédés : Options

            Génie des Procédés 

4-    Électronique, Électrotechnique et Automatique (E.E.A) : Options

4.1.         Électrotechnique

4.2.         Automatique

Si pour la première, la deuxième et la troisième année les cours sont encore dispensés en français, pour la quatrième et la cinquième année la majorité des cours le seront en principe en anglais. Pour cela des cours intensifs d’anglais seront assurés de la première à la troisième année avec deux laboratoires de langues modernes et des enseignants expérimentés.

Plate-forme « Élaboration des Matériaux et Fabrication »

Conformément à l’article 4 du décret exécutif n°12-293 du 21 juillet 2012, la plate-forme technologique est le cadre de fabrication de prototypes, d’expérimentation, de démonstration, de recherche appliquée, d’assistance technique et de conseil au profit des entreprises économiques, et concourt à la formation pratique des étudiants, au perfectionnement et au recyclage.

Avec l’aide du ministère et de la direction général de la recherche et du développement technologique (DGRSDT), l’ENPC a pu obtenir la création par décret exécutif la mise en place d’une plateforme technologique « Élaboration des matériaux et Fabrication » composée de 03 sections: section  »Élaboration », section  »Fabrication » et section « analyse, évaluation et maintenance » répartis sur  cinq plateaux techniques dans les nombreux halls technologiques disponibles, justifiée d’une part par les missions fixées à l’école et d’autre part par l’expérience, le niveau et la reconnaissance nationale et internationale dont jouit son potentiel humain. Cette plateforme sera fonctionnelle dès le mois de janvier 2020. Elle est mise à la disposition des étudiants et des chercheurs de l’ENPC ainsi que ceux des autres établissements universitaires et du secteur industriel national.

  • Plateau « Technologie des Céramiques »
  • Plateau « Sciences et technologie des matériaux»
  • Plateau « Procédés d’Élaboration et de Fabrication »
  • Plateau « de Soutien et de Maintenance »
  • Plateau « Composites »

Les équipements de cette plateforme auront comme avantage :

  • d’apporter le soutien à l’innovation et à la modernisation des secteurs économiques et industriels à travers les prestations de service et techniques, la formation et le perfectionnement ainsi que la recherche,
  • de procéder à des expertises, des analyses et autres au profit du secteur socio-économique,
  • de trouver des solutions aux problèmes qui se posent au secteur socio-économique
  • de fabriquer des équipements de recherche et d’enseignement pour les laboratoires et les établissement de formation  grâce aux moyens techniques des différents plateaux en prenant soin de s’appuyer et de bien développer le reverse engineering,
  • de réparer et remettre en marche tout appareil en panne ou de le transformer en montage d’appoint pour un appareil fabriqué sur place,
  • de contribuer à la formation technologique des étudiants de l’école polytechnique de Constantine afin de faciliter leur insertion au sein des entreprises, de leur permettre de réaliser eux même leurs propres start up et d’intégrer des centres de recherche en tant qu’ingénieur de conception et de recherche.

 

Laboratoires de recherche de l’ENP Constantine

Par ailleurs, les chercheurs de l’ENPC seront regroupés au sein de quatre laboratoires de recherche pour réaliser leurs divers projets de recherche (PRFU, PNR et autres) et les projets de fin d’étude (PFE) des élèves ingénieurs afin de contribuer à l’effort national de recherche scientifique et de développement technologique et de valoriser les résultats de la recherche scientifique et de diffuser l’information scientifique et technique.

Par arrêté n°872 du 01 octobre 2018, trois (03) laboratoires de recherche ont déjà été créés au sein de l’ENPC.

  1. Laboratoire de Génie Électrique Polytech Constantine:
  2. Laboratoire de Génie des procédés pour le développement durable et les produits de santé,
  3. Laboratoire de Mécanique et Matériaux Avancés

 

N.B : L’ENPC a demandé à ce que le ‘’laboratoire de Mécanique et Matériaux Avancés’’ change d’intitulé et devienne ‘’laboratoire de mécanique et systèmes énergétiques avancés’’ constitué uniquement d’enseignants du département de génie mécanique. Par ailleurs une nouvelle demande de création d’un ‘’Laboratoire de Technologie des Matériaux Avancés’’ constitué d’enseignant- chercheurs du département de génie des matériaux, a été déposée à la DRGRSDT.

Cela permettra à l’ENPC de disposer d’un laboratoire de recherche par département. Les directeurs de laboratoire ont été nommés et installés et tout un hall technologique a été attribué à ces laboratoires pour travailler dans les meilleures conditions possibles.

Plate-forme « Élaboration des Matériaux et Fabrication »

Elle est constituée de cinq plateaux techniques et sera gérée par l’ENP Constantine. Plateau « Sciences et Technologie des Matériaux »

 

En matière de relations extérieures :

 A l’échelle internationale, l’École a signé des conventions de coopération avec des établissements de différents pays comme la France, l’Italie et  l‘Allemagne. Actuellement la coopération se fait timidement avec la France, dans le cadre d’accords programmes, ou par de simples contacts entre laboratoires, permettant la réalisation de certains travaux de recherche nécessitant un environnement aussi bien humain que matériel, non disponible à l’École. Cela a permis l’envoi de quelques étudiants en France et au Qatar pour réaliser leurs PFE.

A l’échelle nationale, l’École a signé des conventions de coopération avec des établissements de différents secteurs économiques, industriels et militaire, L’objectif visé est d’aboutir à la création d’un réseau d’entreprises et d’utilisateurs, suffisamment important pour rendre effective la prise en charge des stages des élèves ingénieurs, et que ces derniers soient introduits sérieusement dans la formation et pris en considération dans l’évaluation et la progression pédagogique, et faciliter un futur recrutement de nos ingénieurs.

L’ENPC fait également partie du Pôle d’excellence en Biotechnologie.

 Vie Extra-Études

Club :  Le club Cirta Engineering Club (CIRTEC), est un club scientifique, culturel et sportif de l’ENPC qui s’intéresse aux nouveautés dans le domaine de l’automatique, la mécanique, les sciences des matériaux, la robotique, l’électronique et l’informatique, en organisant différentes manifestations scientifiques et culturelles, des workshops et des startups tout au long de l’année universitaire.  Le but principal du club et de faire évoluer la communauté estudiantine et donner l’occasion à tous les étudiants pour présenter leurs idées, valoriser leurs projets scientifiques et professionnels ainsi qu’acquérir des nouvelles compétences et expériences. Il assure aussi aux étudiants une initiation à la musique, l’ENPC ayant mis à sa disposition un local avec divers instruments.

Foyers : L’ENPC dispose de deux foyers de détente, l’un réservé aux enseignants et personnel ATS et l’autres aux étudiants. Ce dernier est équipé d’un billard, deux babyfoot et d’une table de pingpong, en plus d’une télévision et d’une salle de musique avec tous les instruments classiques et modernes et une sono professionnelle.

Activités sportives : Par ailleurs elle dispose d’une salle de musculation et d’entrainement aux sports de combat (judo, karaté,…) et de deux terrains couverts, l’un de football avec un tartan artificiel de dernière génération  et l’autre de handball, volleyball et basketball. Deux terrains de pétanque sont aussi à la disposition des étudiants, enseignants et personnels ATS.

C’est dans ce contexte que notre grande école ambitionne de former des ingénieurs de haut niveau pouvant intégrer facilement le secteur industriel productif pour contribuer à son développement et son épanouissement, comme elle n’épargnera aucun effort pour aider ces futurs ingénieurs à concrétiser leurs travaux innovants et leurs éventuels brevets par la mise en place de micro-entreprises qu’ils géreront eux-mêmes.

Par ailleurs l’agence nationale de valorisation des résultats de la recherche et du développement technologique (ANVREDET) va ouvrir avant la fin de l’année 2019 un incubateur dans les locaux de l’ENPC pour les aider.

L’ENPC entend s’imposer en tant que pôle d’excellence dans le giron de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique en Algérie. Sa création traduit d’une part, la détermination des pouvoirs publics de faire de la ville de Constantine un pôle de premier plan pour la science et la recherche, et exprime d’autre part, la volonté de l’Algérie de former des hommes capables de relever le défi du développement et de répondre aux exigences nées de la vitesse fulgurante des évolutions technologiques. Nous espérons former des ingénieurs qui peuvent innover, créer, apporter de la richesse et mettre fin à la dépendance de l’Algérie vis à vis des partenaires étrangers. Il est vraiment temps d’arrêter de dépendre des hydrocarbures et du prix du pétrole et du gaz et d’importer tout; il faut qu’on arrive à  subvenir à nos besoins avec nos propres moyens, qu’on produise ce qu’on consomme et ce qu’on utilise et pourquoi pas d’exporter ce qu’on fabrique et concurrencer au moins les pays émergeants parce que toutes les conditions sont réunies pour qu’on réussisse.

Je souhaite la bienvenue aux nouveaux étudiants affectés à l’ENPC, un agréable séjour en son sein et à Constantine, ainsi qu’un bon retour à nos anciens étudiants et beaucoup de réussite et de succès.

Je tiens enfin à remercier tous les enseignants, tout le personnel administratif et technique et tous les responsables de l’ENPC pour leur dévouement, leur sérieux et leur compétence qui ont permis à l’ENPC d’être aujourd’hui ce qu’elle est.

 

Le Directeur

Prof. Djamel Hamana