La classe préparatoire, comment ça marche ?

 

Inscription 2015

 

L’essentiel à savoir sur les conditions d’admission, la durée, l’organisation et le déroulement des études en langue française, le rythme de travail, l’intégration d’une grande école…

1. Durée des études

Prévues sur deux (2) années, les classes préparatoires ne permettent pas le redoublement. Ceux qui redoublent seront réorientés vers les universités.

2. Rythme de travail

– Un emploi du temps chargé et beaucoup de travail personnel. La préparation du concours exige un rythme soutenu, un élève de classe préparatoire peut travailler jusqu’à 60 heures par semaine, cours et travail personnel confondus.

– La classe préparatoire permet d’acquérir des méthodes de travail rigoureuses qui serviront pour la suite des études, mais aussi dans la vie active.

– L’évaluation régulière du travail permet de contrôler le niveau de chacun et d’assurer une progression des acquisitions.

– les études se font uniquement en Français, par conséquent, les candidats doivent bien maitriser cette langue.

– Les éventuelles demandes de congés pédagogiques pour cause de maladie seront soumises à des médecins experts désignés par l’ENPC.

3. Organisation des études

TP preparatoire

– Les classes préparatoires s’intègrent dans le cadre des écoles nationales supérieures, avec petites promotions et un encadrement pédagogique renforcé.

– Les enseignants des classes préparatoires sont dispo­nibles, jouent le rôle de tuteurs, reçoivent individuellement les élèves qui cherchent des conseils et les accompagnent dans leur travail.

– L’emploi du temps est partagé entre cours, travaux dirigés (TD), (TP) et des contrôles continus.

-Les classes préparatoires doivent permettre à l’étudiant de passer le concours  d’entrée aux écoles supérieurs.

4. Découverte professionnelle

Il n’y a pas de stage durant les deux années. Ces classes sont une préparation au concours d’entrée aux grandes écoles supérieures et les enseignements y sont théoriques (avec beaucoup de travaux pratiques pour une meilleure compréhension des cours).

5. Déroulement des études

– Le passage en 2ème année est soumis aux examens semestriels et aux contrôle continus.

– Le redoublement n’est pas autorisé, sauf cas particulier (maladie, accident ou problème familial majeur). À l’issue des classes préparatoires, une attestation descriptive du parcours de l’élève est délivrée. Ce dispositif permet à ceux qui souhaitent rejoindre une licence de valider leurs acquis et d’obtenir une équivalence avec les études universitaires.

 

6. Admission 
7. Diplôme
8. Et après ?